© Grégoire Romefort

SEULS BRUITS DES CORPS ENTRE EUX

Quelques mois après le décès de Bohumil Hrabal, Olga de Soto décide de travailler sur un extrait du livre Tendre barbare de l'écrivain tchèque, tout en s'appuyant sur la composition pour quatuor à cordes de Salvatore Sciarrino Sei quartetti brevi. La chorégraphe imagine une partition dans la pénombre, composée d'un enchaînement de moments de tension et de repos, en soustrayant les moments de repos, afin de produire une sorte d'angoisse diffuse dans laquelle des ponts sont jetés dans l'obscurité vers un infini invisible, sondant les limites de notre perception.

L’ample gamme des sensations et sentiments évoqués par la composition de Sciarrino est matière à réflexion dans la recherche du mouvement et son rapport à la musique, ainsi que dans la mise en jeu de la chorégraphie. Deux univers complémentaires, celui de Sciarrino et celui de Hrabal, nourrissent ici celui de la chorégraphe.

en savoir plus…

PRESSE  |  HISTORIQUE TOURNÉES


production Coto de Caza aujourd'hui Niels Production (Bruxelles)
coproduction Charleroi Danses - Centre Chorégraphique de la Communauté française de Belgique
durée 30 min

 

chorégraphie Olga de Soto
musique Salvatore Sciarrino (Sei quartetti brevi, per archi)
enregistrement interprété par Arditti String Quartet — Irvin Arditti, David Alberman (violons), Garth Knox (alto) et Rohan de Saram (violoncelle) — Disque From Italy  (P) 1985 Auvidis France / CD Auvidis - Montaigne Ref : MO 782042
scénographie et costumes Thibault Vancraenenbroeck
éclairages Gaëtan van den Berg
duo créé et interprété par Olga de Soto et Pascale Gigon

© Grégoire Romefort