© Catherine Alvès

PAR UNE MAIN OU PAR LE VENT MAIS L'AIR EST IMMOBILE

CYCLE ANARBORESCENCES

Par une main ou par le vent mais l'air est immobile est le moment d’un regard en arrière, d’une exploration des traces que les créations et les expériences passées ont laissées dans ma mémoire. Ce bref solo a été conçu d’un seul trait, comme un petit tableau de lumière. Je m'introduis à nouveau dans l’univers musical de Salvatore Sciarrino pour réaliser une partition faite de frétillements sur les sons de la flûte de Canzona di ringraziamento.

Par une main ou par le vent mais l’air est immobile est la dernière pièce du triptyque chorégraphique anarborescences.

en savoir plus…

PRESSE  |  HISTORIQUE TOURNÉES  


production Coto de Caza aujourd'hui Niels Production (Bruxelles)
coproduction IFOB / Iles de Danses (Paris), Théâtre Les Tanneurs (Bruxelles) et Charleroi Danses (Bruxelles-Charleroi)
avec le soutien du Ministère de la Communauté française de Belgique  Service de la Danse et la S.A.C.D.
chorégraphie et interprétation Olga de Soto
musique Salvatore Sciarrino (Canzona di ringraziamento, pour flûte)
musiciens Roberto Fabbriciani (version musique enregistrée) ou Mario Caroli (version musique live)
scénographie et costumes Thibault Vancraenenbroeck
éclairages Laurence Halloy

© Catherine Alvès